Organisation du projet Justitia 4.0

 

Le projet Justitia 4.0 bénéficie d'un large soutien. L'organisation à trois niveaux, avec le comité de pilotage, le comité de projet et l'équipe de projet, comprend des représentantes et représentants des tribunaux et ministères publics, du programme HIJP ainsi que divers spécialistes de la justice. Ensemble, ils développent des solutions pour la numérisation de la justice suisse qui répondent aux exigences élevées de tous les acteurs à la procédure.

Comité de pilotage

Le comité de pilotage du projet Justitia 4.0 est l'organe suprême de l'organisation du projet. Il se compose de huit membres au total. Quatre d'entre eux représentent les tribunaux, quatre représentent la Conférence des directrices et directeurs des départements cantonaux de justice et police (CCDJP) ainsi que le programme HIJP, qui vise à harmoniser l'informatique dans la justice pénale.


Florian Düblin
Secrétaire général CCDJP, Co-Président comité de pilotage
Jacques Bühler
Chef de projet général, 1er adjoint du Secrétaire général, Tribunal fédéral
Barbara Koch
Secrétaire générale du Tribunal cantonal LU, co-présidente
Patrick Becker
Secrétaire général du Pouvoir judiciaire GE
Vital Meyer
Chef de projet général suppléant, CCDJP
Nicolas Von Werdt
Juge féderal, Co-Président comité de pilotage
Rahel Aebischer
Experte en transformation, CCDJP
Frida Andreotti
Directrice Division de la Justice TI
Michel-André Fels
Stéphane Forestier
Secrétaire général du Pouvoir judiciaire NE
Franz Achermann
Architecte IT, CCDJP
Olivier Jornot
Jérôme Barraud
Chef de projet métier, CCDJP
Martin Langmeier
Juge, Cour suprême ZH
Fabien Gasser
Procureur général FR
Nadine Buchs
Project Management Office PMO, CCDJP
Roger Grieder
Secrétaire général du Tribunal d'appel BS
Valérie Midili
Secrétaire général, Ordre judiciaire VD
Frederic Kohler
Secrétaire général de la magistrature BE
René Rall
Marius Erni
Chef de projet ADJ, Tribunal fédéral
Jézael Fritsche
Experte en communication, CCDJP
Verena Lauber
Secrétaire générale du Pouvoir judiciaire AG
Jacques Rayroud
Nicolas Lüscher
Monika Gysin
Responsable communication & médias, CCDJP
Alberto Nido
Secrétaire général de la Cour suprême de ZH
Frédéric Oberson
Secrétaire général Tribunal cantonal FR
André Mäder
Chief Information Security Officer, CCDJP
Claudia Wiederkehr
Procureure générale ZH, représentante de la conférence des procureurs de Suisse CPS
Fabienne Meyer
Business Analystin & Product Owner Plateforme, CCDJP
Patrick Münch
Chef de projet Plateforme, CCDJP
Chantal Neuschwander
Balawijitha Waeber
Cheffe de projet Transformation, CCDJP

Comité de projet

Le comité de projet est l’organe opératif supérieur. Il est d’une manière générale l’organe métier et de ce fait est à même de superviser la direction de projet. Il assure en outre le lien et l’accès au niveau opérationnel vers les autorités judiciaires ainsi que leur soutien en faveur du projet.


Florian Düblin
Secrétaire général CCDJP, Co-Président comité de pilotage
Jacques Bühler
Chef de projet général, 1er adjoint du Secrétaire général, Tribunal fédéral
Barbara Koch
Secrétaire générale du Tribunal cantonal LU, co-présidente
Patrick Becker
Secrétaire général du Pouvoir judiciaire GE
Vital Meyer
Chef de projet général suppléant, CCDJP
Nicolas Von Werdt
Juge féderal, Co-Président comité de pilotage
Rahel Aebischer
Experte en transformation, CCDJP
Frida Andreotti
Directrice Division de la Justice TI
Michel-André Fels
Stéphane Forestier
Secrétaire général du Pouvoir judiciaire NE
Franz Achermann
Architecte IT, CCDJP
Olivier Jornot
Jérôme Barraud
Chef de projet métier, CCDJP
Martin Langmeier
Juge, Cour suprême ZH
Fabien Gasser
Procureur général FR
Nadine Buchs
Project Management Office PMO, CCDJP
Roger Grieder
Secrétaire général du Tribunal d'appel BS
Valérie Midili
Secrétaire général, Ordre judiciaire VD
Frederic Kohler
Secrétaire général de la magistrature BE
René Rall
Marius Erni
Chef de projet ADJ, Tribunal fédéral
Jézael Fritsche
Experte en communication, CCDJP
Verena Lauber
Secrétaire générale du Pouvoir judiciaire AG
Jacques Rayroud
Nicolas Lüscher
Monika Gysin
Responsable communication & médias, CCDJP
Alberto Nido
Secrétaire général de la Cour suprême de ZH
Frédéric Oberson
Secrétaire général Tribunal cantonal FR
André Mäder
Chief Information Security Officer, CCDJP
Claudia Wiederkehr
Procureure générale ZH, représentante de la conférence des procureurs de Suisse CPS
Fabienne Meyer
Business Analystin & Product Owner Plateforme, CCDJP
Patrick Münch
Chef de projet Plateforme, CCDJP
Chantal Neuschwander
Balawijitha Waeber
Cheffe de projet Transformation, CCDJP

L’équipe de projet

L'équipe de projet est responsable de la mise en œuvre opérationnelle du projet Justitia 4.0. Composée de collaborateurs hautement qualifiés et motivés, elle est parfaitement équipée pour mener à bien la phase de réalisation de tous les projets partiels appartenant à Justitia 4.0. La direction de projet est chargée de la réalisation de tous les objectifs du projet. 

 

Découvrez l’équipe de projet

 

Groupes d’experts

Les huit groupes d’experts sont chargés principalement de définir les contours de la plateforme «Justitia.Swiss» et de l’application qui permettra de travailler de façon conviviale et efficace avec un dossier entièrement électronique. Les membres sont les utilisateurs de demain des systèmes et des applications qui seront développées au sein du projet. Il s’agit d’avocats, de procureurs, de juges, de greffiers, de secrétaires ou encore de gestionnaires au sein des autorités judiciaires. Ces personnes connaissent le déroulement des procédures qui se feront à l’avenir par voie électronique. Ils fournissent un travail précieux en apportant leur expertise, en élaborant des documents et en les examinant. 

 

Gestion de la qualité et des risques

Le projet est accompagné depuis ses débuts par une responsable gestion de la qualité et des risques (QRM), qui évalue le projet de manière critique. Elle émet des recommandations à l’attention de la direction générale du projet et des organes directeurs. Ses recommandations sont ensuite évaluées et, si possible, prises en compte dans la suite de la planification. Les responsables du projet s'assurent ainsi que Justitia 4.0 répond à toutes les exigences en matière de qualité et de réduction des risques, et ce durant toutes les phases de réalisation.