Transformation dans le projet Justitia 4.0

 

La transformation numérique de la justice suisse implique, outre des changements technologiques, des adaptations des processus de travail. Le projet Transformation a été développé pour accompagner au mieux les quelque 30'000 personnes concernées par Justitia 4.0 au sein des ministères publics, des tribunaux, des autorités d'exécution de la justice et des études d'avocats. Les mesures qu'il contient contribuent à ce que le passage de l'analogique au numérique se fasse le plus harmonieusement possible. 

 

Qui est touché par la transformation numérique de la justice ?

Dans toute la Suisse, plus de 15'000 collaboratrices et collaborateurs sont concernés par Justitia 4.0, à tous les niveaux fédéraux de la justice et dans toutes les régions du pays. À cela s'ajoutent environ 12'000 avocates et avocats ainsi que le personnel de leur cabinet. Le projet Transformation soutient tous ces groupes de personnes sur le chemin de la transition vers le numérique de la justice. Les mesures élaborées sont en premier lieu destinées aux autorités judiciaires (tribunaux et ministères publics). En cas de besoin, les spécialistes de la transformation de l'équipe de projet sont également à la disposition des avocates et avocats et autres personnes concernées par le changement numérique de la justice. La Fédération suisse des avocats accompagne, quant à elle, la transition numérique de ses membres.

 

Trois phases de la transformation

Un processus de transformation réussi passe par trois niveaux : 1. compréhension, 2. accord et 3. action. La «compréhension» comprend la compréhensibilité des objectifs à un niveau «purement» cognitif, le niveau «accord» comporte la volonté de dire oui aux propositions de valeur et aux objectifs (engagement) et le niveau «action» intègre la volonté de jouer un rôle actif dans la gestion du changement (implication). Les dépendances suivantes s'appliquent entre les trois niveaux : l’action nécessite l'accord, l'accord implique la compréhension.

 
 

Prochaines étapes du processus de transformation

D'ici fin 2022, d'autres documents de base seront élaborés sur les thèmes suivants : réseau d'ambassadeurs, communication interactive via des médias en ligne, « train-the-trainer » et échange d'expériences au sein du réseau des autorités judiciaires. Parallèlement, les besoins en matière de soutien à la gestion du changement seront évalués auprès des autorités judiciaires. Les prestations de services pour la gestion du changement seront à l'avenir proposées sous forme de services sur ce site web. 

 

Nos services dans le domaine de la transformation

Le projet Transformation comprend diverses mesures avec lesquelles nous vous soutenons dans la transition vers le numérique de la justice : du coaching aux ateliers de conseil et de développement des compétences, en passant par les ambassadeurs qui font le lien entre le projet et les autorités judiciaires. Nos collaboratrices spécialisées dans la transformation vous soutiennent volontiers en cas de questions ou d'autres demandes.

 

Travaux préalables

Le groupe d’experts Communication et Transformation de l'équipe de projet de Justitia 4.0 a élaboré un concept de transformation en 2021. Celui-ci définit le cadre de l'accompagnement de toutes les personnes concernées par la gestion des changements liés au passage au dossier électronique et à la communication électronique dans le domaine judiciaire.